Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la pARleTte  arts plastiques et bavardages - Béatrice Duriez Choquet

la pARleTte arts plastiques et bavardages - Béatrice Duriez Choquet

Chez Béatrice Duriez Choquet, le corps s'est mué en architectures ouvertes et fermées tout à la fois. Sortes d'espaces "circulatoires" qui symbolisent nos consciences, nos inconsciences et enfin nos subconscients. (Thomas Groslier) Mes traits, mes griffures, mes caresses en couleur, tout un chemin à parcourir pour exister. Creuser une fenêtre dans le papier, sorte de cage, comme un cadre , une ouverture d'où je m'échappe, derrière laquelle je me cache, me protège. ... mon crayon m'emmène en voyage. Jamais il ne me dit où ! Alors, le papier, la toile, le Zinc .... racontent .(B. Duriez Choquet)


Toujours des caresses et des griffures !

Publié par Béa sur 16 Avril 2008, 15:21pm

Catégories : #mon travail

Que ce soit sur le papier ou sur la toile, les pinceaux vont et viennent afin de vous emmener dans mes voyages .
Les images parleront mieux que les mots !




Bollezeele, pas loin de BERGUES dans les Flandres .
pour DOMI et NICOLE . (en cours )

 

 




Durant ces vacances printanières, je suis allée à Périgueux, c'est la cathédrale qui m'a bien plu, de l'extérieur.
Puis  Saumur, là , c'est un peu chez moi, et la pierre est tellement ouvragée !

Le retour en picardie ne me réjouit pas, et le nord me manque toujours autant. j'oubliais, avant les vacances je suis allée à "l'atelier des pinceaux" à Paris dans le 14ème, où  l'on forme à  l'Art Thérapie. (voyez leur site.)

Encore une maison , où la lumière prend sa place ,
la mer, élément indispensable à mon équilibre  et tout un monde dans lequel je me faufile àfin de me cacher et de me protéger des vilénies du dehors, c'est vrais ! le printemps ne se fais pas encore si chaud !



une autre vue :



"Voyez, comme elle  rougie dans sa peau fine, lorsqu'à son intérieur il s'y passe de l'Amour !  (huile sur toile de lin mars /avril 2008)



"Marie pleure et la mer est paisible, parce que c'est pas dans l'église qu'il y a Dieu; je prèfère respirer l'air du dehors que celui des intérieurs; il me nourrit et je m'ennivre avec vous ,mon Père  !" (gouache /aquarelle sur canson. format 3/4 raisin)





c'est une toile longue de 1m sur 20cm .(huile sur toile de lin)



Pour toi SOPHIE,  J'y ai construit notre maison au bout du bout de l'ile, comme tu l'aimes  et  comme tu voudrais être seule  au bout de l'ile.
Le vent nous y bercerai mais aussi nous fouetterai et sa lessive sur nous décaperai tout nos "mal être" alors ce sera  très bien comme ça
.


merci de votre visite  à la prochaine !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents